Atelier 111

Marcel, le Wapuu français

Marcel le Wapuu français, mascotte
de la communauté WordPress France =)

Par Jb Audras, le 15 février 2016 Jb Audras

À propos des WordCamps…

Un WordCamp est un grand événement d’envergure nationale, réunissant les amateurs et professionnels du CMS WordPress. Pour résumer, tous les acteurs de la communauté de chaque région du pays.

En 2015, nous nous sommes rendus aux deux WordCamp français, à savoir le WordCamp Lyon et le WordCamp Paris.

La participation à ce genre d’événement nationaux, tout comme BlendWebMix à Lyon, la Kiwiparty organisée à Strasbourg par Alsacréations nous permet d'abord de prendre part activement à la communauté mais c’est aussi une composante indispensable de la veille technologique d’une agence qui sait se tenir.

Cela passe bien évidement par les événements locaux (comme WordPress in Alps ou bien WordPress Valence par exemple, que nous organisons) et le plus souvent possible par ce genre d’événements nationaux, voire internationaux.

En bref, il est capital pour une agence web de ne pas rester isolée et de s’intégrer et participer à la communauté !
…en même temps, ce sont toujours de super moments et de beaux souvenirs… :D

Un WordCamp un peu spécial…

Avec ma collègue et associée Rachel, nous avions prévu de monter à Paris pour ce WordCamp dès l’annonce des dates qui ne tombaient pas trop mal pour nous.

Par la suite, vient l’appel à orateurs… après de nombreuses hésitations, je me décide à envoyer une proposition sur un sujet dont j’avais déjà causé avec pas mal de confrères francophones, notamment lors du podcast spécial de VeryFrenchTrip.

…et quelques semaines plus tard mon sujet est choisi parmi la centaine de propositions de confs, avec un événement qui passe de 300 à 500 participants cette année et pour moi un passage sur l’estrade en tout dernier le samedi à 17h, histoire de bien clore le WordCamp avec un max de stress :P

WordCamp Paris 2016, la salle 1

Vue de la salle de conférence principale (photo Olivier Gobet)

La 1ère journée en bref

Pour nous, le #wcparis (oui le hashtag est ce qu’il est ^^) a commencé avec Julio qui nous expliquait pourquoi et comment contribuer au projet WordPress, avec beaucoup de précisions sur la structuration de la communauté, du développement du core au support technique en passant par la remontée de bug ou même la simple participation aux événements de la communauté. Un conf hyper intéressante pour lancer le WordCamp ! Pas de slides en ligne mais carrément un compte-rendu détaillé sur son blog.

On poursuit avec une autre figure incontournable de la scène WP francophone, l’ami Willy qui nous raconte pourquoi et comment lire le code source de WordPress. Bon c’est pas quelque chose qui me rebute et on dira que j’y ai déjà passé pas mal d’heures, mais merci à l’orateur parce qu’il y a quand même beaucoup de très bonnes astuces et bonnes pratiques qui ont été listées. Pareil, on trouvera un très bon compte-rendu de sa conf sur son (excellent) blog. A lire et relire : y a que du bon dans ce qu’il dit :–)

Vient plus tard le tour d’Émilie, gérante de l’agence parisienne Whodunit, qui nous a fait une jolie démonstration de transparence avec un très bon retour d’expérience de son agence sur la gestion de projets WordPress pour de gros clients. On s’est bien retrouvé dans pas mal de points évoqués pendant sa conférence, malgré quelques points de différence voire de réticence, notamment sur l’usage de thèmes premiums (on reste toujours ancrés sur le sur-mesure). En tout cas, les retours d’expérience d’Émilie sont toujours aussi enrichissants, merci ! On retrouvera ses slides ici.

(à noter que je loupe au passage la conf de l’ami grenoblois Maxime, qui parlait de l’API REST sur WP, sujet hyper intéressant)

Autre conférence cool de la 1ère journée, co-présentée par les ex-kiwis Matthieu Bousendorfer et Geoffrey Crofte, maintenant passés chez WP-Media (éditeur de WP-Rocket et du petit nouveau qui dépote, Imagify) qui nous ont fait marrer avec leurs propositions pour réconcilier développeurs et designers autour de la construction d’un thème WordPress. Impecc, c’est un peu notre quotidien à l’agence =)
C’était leur première conférence, et ce fut une belle réussite. Clap-clap. Leurs slides sont disponibles en ligne en suivant ce lien.

Apéro ! …et répétition générale

Direction une péniche sur les quais de Seine pour un petit ::after très sympa après cette première journée de conférences. Pas d’excès, et un retour pas trop tardif pour répéter une dernière fois mon intervention du lendemain. Ouf, je passe de 30 minutes à 20 en coupant pas mal de slides, ça devrait le faire… (gloups, la trouille commence à venir ^^)

Un staff hyper sympa, efficace, disponible

Un staff hyper sympa, efficace, disponible :
un grand merci à toute l’équipe !
(photo Manuel Schmalstieg)

Le président de Drupal France avec un teeshirt #wcparis,
c’est aussi ça l’esprit open-source !

Jour 2, go !

On démarre avec une présentation de l’organisation et du fonctionnement de la communauté… Drupal (!) par Léon Cros, président de Drupal France et francophonie. Comme je le répète de meetup en meetup nous n’avons, professionnels de WordPress comme d’autres CMS, strictement aucun intérêt à former des clans et à nous taper dessus. On a au contraire tout à gagner à échanger, donc merci pour cette conf importante. Dommage il n’y avait pas énormément de monde… mais espérons quand même retrouver ce genre d’interventions à l’avenir !

Mathieu Viet nous a ensuite présenté une vision orientée développeur du gestionnaire de média WP, et surtout comment le contourner pour des usages avancés, par exemple pour aboutir à une gestion décentralisée. Hyper intéressant, mais heureusement que nous avons pu échanger par la suite car j’en voulais davantage ! Les slides d’iMath sont également dispo en ligne ici.

Mickaël Gris et Aurélien Denis ont co-présenté une conférence sur la gestion d’un espace client avancé sur WooCommerce, avec quelques astuces de dév et plugins bien sympathiques. Certaines recettes nous a d’ailleurs pas mal rappelé ce qui a été fait sur un projet récent, avec une gestion avancée de profils clients et d’édition de reçus fiscaux pour un site de récolte de dons. Leur présentation est en ligne sur SlideShare.

Pour finir la matinée, Damien Senger (kiwi-kiwi chez alsa et troll professionnel en devenir ^^) nous a causé performances web et typographie. Avec l’explosion de l’utilisation de GoogleFonts à tout va, ça fait du bien d’entendre enfin causer perfs et bonnes pratiques de gestion des fonts stacks :)
Les slides de Damien sont ici.

Pas mal de confs se sont ensuite succédées l’après-midi, mais j’avoue ne pas en avoir profité pleinement…

Passage à la casserole

Je ne reviendrais pas sur le contenu de la conf (ci-après, mes slides, téléchargement PDF ici, et la vidéo viendra plus tard sur wordpress.tv), mais plutôt sur l’exercice en lui-même…

J’ai été prof pendant 4 ans pendant lesquels j’ai donné des cours d’amphis, j’ai plus tard présenté plusieurs talks aux meetups WordPress In Alps et WPValence… mais disons-le franchement : là c’était pas la même limonade.

Mon motto pendant 2 jours, c’était de me convaincre qu’en passant en dernier le samedi à 17h dans la salle 2, la plupart des gens iraient soit prendre leur train, soit dans la salle 1 où l’on causait Jetpack…
loupé! j’ai fait ma conf devant une salle 2 remplie de chez remplie.

Au moment de monter sur l’estrade et de revetir le micro-cravate, c’est la totale : jambes qui flageollent, doutes sur l’intérêt de la conf, trous de mémoires, sueurs froides et plus si affinité… Bref, c’est la galère et là tu regrette bien d’avoir envoyé ce sujet de conf’.

Et puis, d’un coup, l’idée :

«Bonjour messieurs-dames, donc comme vous le voyez je stresse un peu alors je vais faire ma conf’ en chaussettes, ça ira peut-être mieux»

[étonnement, puis rire général]

Et c’est parti : les slides s’enchaînent, j’oublie la moitié des vannes pourries prévues au départ et les remplace par d’autres tout aussi vaseuses, le public se marre mais reste concentré quand j’évoque les points les plus sérieux… incroyable : ma voix ne tremble pas et on dirait que j’articule bien. La pression est partie et tout se passe bien malgré un petit dépassement de timing (merci Jonathan d’avoir été cool même si tes pancartes "STOP" sont un peu anxiogènes ^^)

On conclut par deux questions auxquelles je réponds en remettant mes godasses. En revanche, je sais pas si j’ai bien répondu, mon neurone n’a conservé aucun souvenir de ce moment. Même Damien ne m’a pas sorti de méchant troll velu, tout va bien. Après avoir vidé 3 bouteilles d’eau, je termine en répondant à pas mal de questions pendant le trajet vers la salle 1 pour la cérémonie de clôture.

YEAH.

Ci-après quelques retours piochés au gré des interwebs. Où l’on se rend compte de la bienveillance de la communauté <3

Oui, mes slides sont un peu académiques, on se refait pas…
Garanti sans GIF animé (je sors de cure de désintox ^^)

La salle 2… prête à dézinguer ta conf si tu dis des conneries ^^

hashtag #cacamou

Jean-Baptiste Audras

Final

Pour finir, les organisateurs se rassemblent sur la scène de la salle 1 sous une belle salve d’applaudissement. Un grand bravo à eux et moults remerciements : vous avez été géniaux.

J’y retrouve ensuite mes copains orateurs pour un petit baroud d’honneur puis les coordinateurs des communautés locales conviés à venir récupérer quelques goodies à offrir aux prochains meetups locaux (les participants du prochain WPValence seront ravis!) et puis on fini la soirée avec une belle photo de famille de tous les participants à ce WordCamp exceptionnel. #WPFAMILY

Comme disait l’autre :

Vive l’open-source, vive la communauté, vive WordPress !

Ainsi fut fait. Alors, une multitude de WordCampers s’en allèrent peupler les bars de paname étancher leur soif et refaire le monde bruyamment.

À l’année prochaine !

D'autres compte-rendus :

Crédits photos : merci à Manuel Schmalstieg et Olivier Gobet pour leurs superbes clichés

Par l’équipe de l’Atelier-111, agence WordPress en Rhône-Alpes | Suivez-nous sur Twitter ou bien Facebook